Workshop, 1ère année BTS Design d’Espace et Design Graphique

PRESS KILL

Workshop, 1ère année BTS Design d’Espace et Design Graphique Plus d'images

A partir de lectures de cinq quotidiens (La Croix, Le Figaro, L’Humanité, Libération, Le Monde) et de cinq hebdomadaires (Courrier International, L’Express, Marianne, L’Obs, Le Point) les étudiants de 1ère année BTS Design d’Espace et Design Graphique ont réalisé un workshop d’une semaine piloté par Perrine Lacroix, artiste et commissaire d’exposition, accompagnée par Frédéric Limonet, Pierre-François Raine et Jean-Louis Raynard, professionnels enseignants. Ces lectures d’articles –2 à 3 par étudiant- ont permis de définir des groupes de travail (selon les lectures de chacun) pour ce workshop intitulé «PRESS KILL». Après le travail d’analyse des articles, chaque groupe devait définir une approche créative. La seule contrainte matérielle était l’utilisation de film plastique. Des approches diverses allant de la cyber surveillance «Stigmates, WikiLeaks CIA, des yeux derrière l’écran» / De la surabondance d’informations affichée et la réalisation de cadavre exquis de mots d’articles à la manière des surréalistes «Ces hommes charmants qui président la vie en rose» / De la superposition – défilement d’images par la multiplication de chaînes télévisuelles «Distance intime» / La confiance aveugle et l’interrogation de sommes-nous manipulés par des propos peu certains concernant les professionnels de la médecine «Ne vous inquiétez pas» / La volonté créative dans la mode de Junko Koshino dans une société japonaise réputée patriarcale «Corps et décors raccord» / Le sentiment d’être constamment surveillé, suspecté et en potentiel danger «Pastic bags» / Ces articles qui proposent un contenu ne présentant aucun débat, seulement une lecture passive «Interruption» / Le projet «thérapie par les affinités» désignant la diversité des passions chez les enfants autistes «Thérapie» / Sans condition et en les accompagnant, permet aux plus vulnérables de se reconstruire durablement «Chez soi» / De quelle manière le marketing s’est approprié la cause féministe dans un but commercial «Vidée de sens».

Les créations artistiques des étudiants ont été exposées et présentées au public lors du vernissage vendredi 17 mars.

Découvrir la revue expérimentale de l’école : XPMT Ecole Presqu'Ile, arts appliqués à Lyon
École PRESQU'ILE

Ecole privée d’enseignement supérieur Agréée par le Ministère de l’Education Nationale depuis 1984.

Centre privé de Formation Professionnelle Agréé par la Préfecture de la Région Rhône-Alpes depuis 1995.

Mentions légales | Crédits site web

Nous Contacter Facebook Google Plus Linkedin
Documentation
Espace entreprise
Retour
85