Hybridation : formes et identités instables

Premier workshop de l'année avec les classes de MANAA

Hybridation : formes et identités instables Plus d'images

L’intitulé du workshop qui nous a occupés pendant une semaine avec les classes de Mise A Niveau Arts Appliqués mérite  quelques explications. Derrière le titre « Hybridation : formes et identités instables » nous faisons allusion à un regard porté sur l’objet propre à certains courants de l’art moderne et contemporain qui débute au XXème siècle. Cet intitulé définit également l’actualité d’une bonne partie de la pratique des arts plastiques comme l’affirme le philosophe Arthur Danto dans son ouvrage « La transfiguration du banal. Une philosophie de l’art » (Seuil, 1989). Sous cette optique la demande faite aux étudiants était de réfléchir à l’association de deux objets du quotidien sous la forme de l’hybridation afin de créer un volume ; un troisième objet qui serait le résultat de la rencontre fortuite des deux objets mobilisés. A la manière de certains artistes contemporains (Sylvie Reno, Suzy Lelièvre, Thomas Demand) nous avons décidé d’utiliser le carton comme seul matériau pour la création des volumes. Le temps consacré à la recherche et aux premières propositions a été important, ce qui a permis aux étudiants de s’interroger en profondeur sur le fonctionnement et la signification des objets envisagés. Accompagnés par trois intervenants dont une plasticienne, un designer et un sémioticien, les étudiants ont mené un travail de conception, production et présentation des objets hybrides, difficiles à définir, intrigants, mais porteurs d’une multitude de questions à la fois sur les arts plastiques et le design. Malgré le fait qu’il s’agit de jeunes étudiants qui commencent leur formation en Mise A Niveau Arts Appliqués, nous avons installé dans la mesure du possible une certaine rigueur autant sur la réalisation des pièces que sur leur présentation. Regroupés en équipes de trois, ils ont beaucoup évolué dans leur conception du métier des arts appliqués et du travail collectif. Le résultat est intéressant car il bouleverse l’état de la matière du monde réel, en donnant naissance à des entités énigmatiques, instables, véritables objets de réflexion et de contemplation.

Nous rencontrer pour plus d’informations sur l’école Ecole Presqu'Ile, arts appliqués à Lyon
École PRESQU'ILE

Ecole privée d’enseignement supérieur Agréée par le Ministère de l’Education Nationale depuis 1984.

Centre privé de Formation Professionnelle Agréé par la Préfecture de la Région Rhône-Alpes depuis 1995.

Mentions légales | Crédits site web

Nous Contacter Facebook Linkedin
L'école
Espace entreprise
Retour
88